Drones et IA : la CoESS accompagne les nouvelles initiatives de l'Union Européenne
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Drones et IA : la CoESS accompagne les nouvelles initiatives de l'Union Européenne

Drones et IA : la CoESS accompagne les nouvelles initiatives de l'Union Européenne


L'intégration des nouvelles technologies dans les services de sécurité, par exemple au moyen de drones et d'intelligence artificielle (IA), progresse régulièrement. Cette tendance est tout sauf nouvelle : dès 2016, la CoESS* et BDSW** ont publié conjointement un Livre blanc sur la « Nouvelle entreprise de sécurité ».

Au niveau de l'Union Européenne (UE), des efforts sont désormais déployés pour davantage réglementer l'utilisation des nouvelles technologies. La Commission européenne a publié une proposition de loi européenne sur l'IA, à la suite du règlement sur les drones. Une stratégie Drone 2.0 est également en préparation. Les deux initiatives seront d'une grande importance pour le cadre juridique des futurs services de sécurité. La CoESS intensifie donc le dialogue ouvert avec les institutions européennes sur ces sujets.

La transformation du secteur

L'industrie européenne de la sécurité, comme d'autres industries, subit de profonds changements, principalement en raison des avancées technologiques qui offrent de nouvelles opportunités pour les entreprises, les salariés et les clients.

Les évolutions sociétales et les crises du passé ont conduit à une demande croissante de services de sécurité dans des domaines sensibles, où l'utilisation de solutions de sécurité innovantes apporte des avantages considérables. C’est notamment le cas des infrastructures critiques et des espaces publics, et plus récemment, de la prévention et du contrôle des infections.

Ces services essentiels entraînent de nouvelles responsabilités pour les entreprises. Cela passe par des solutions de sécurité de haute qualité, intégrant les nouvelles technologies de manière appropriée et en formant les salariés en conséquence.

C'est une évolution que la CoESS a décrit en détail dans divers livres blancs, et évalué avec son partenaire social européen UNI Europa dans le projet financé par l'UE : « Anticiper, gérer et préparer le changement de l'emploi dans le secteur de la sécurité ».

L’intégration des nouvelles technologies

L'intégration de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle et les drones dans les solutions de sécurité devrait entraîner une impulsion de changement et de nouvelles missions pour les entreprises délivrant des services de sécurité.

Les drones peuvent être intégrés aux services de sécurité dans de nombreux cas. Par exemple à des fins de détection et de surveillance sur des sites clients privés, mais aussi pour des infrastructures critiques (ports, pipelines et voies ferrées). Les composants de l'IA seront également de plus en plus intégrés dans les solutions de sécurité aérienne et de surveillance à distance.

Ces développements conduisent à de nouvelles exigences en matière de compétences dans le secteur de la sécurité privée. La CoESS s'attend à ce que le secteur se transforme de plus en plus en un secteur de services hautement qualifiés et spécialisés.

La nécessité d'une réglementation centrée sur l'humain

Dans le contexte de la stratégie européenne des drones 2.0, qui devrait être publiée en 2022, et de la récente proposition de la Commission pour une loi européenne sur l'IA, la CoESS prône une approche centrée sur l'utilisateur et l'humain, qui n'oublie pas les besoins des entreprises de sécurité privée.

À cette fin, la CoESS a organisé cette année des ateliers en collaboration avec la Commission européenne, pour créer un cadre réglementaire qui encourage et stimule l'innovation, tout en garantissant le respect des normes clés de qualité, de sécurité et de conformité.

L'industrie de la sécurité doit favoriser de manière proactive l'intégration de technologies innovantes dans les solutions existantes, tout en aidant à façonner le cadre législatif pour garantir que les besoins des entreprises et des travailleurs sont correctement pris en compte.

Par conséquent, un engagement productif avec les institutions de l'UE sera au cœur des activités de la CoESS au second semestre de cette année.

* CoESS : Confederation of European Security Services (Confédération européenne des services de sécurité)

** BDSW : Bundesverband der sicherheitswirtschaft (association fédérale de l'industrie de la sécurité)

Source : www.coess.org

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.