1. Accueil
  2. Questions fréquentes
  3. Votre installation de sécurité est-elle obsolète ?

Votre installation de sécurité est-elle obsolète ?


Comment savoir si votre système de contrôle d’accès ou de vidéosurveillance est obsolète ? Quels sont les risques pour la sécurité ? Comment peut-on lutter contre cette obsolescence ? Explications.

Les 3 signes qui doivent vous alerter

  1. Dysfonctionnements à répétition et hausse des coûts de maintenance : les pannes se multipliant, les coûts de maintenance curative vont croître de façon importante.
  2. Problème d'interopérabilité : les systèmes de détection incendie, de contrôle d’accès ou de vidéoprotection, etc. ne sont plus compatibles avec les évolutions technologiques.
  3. Impossibilité d'évolution : votre système n’est plus capable d’intégrer de nouveaux sites, de nouveaux utilisateurs ou il n’est plus possible de changer sa configuration.

Un impact réel pour l’entreprise

« Lorsqu’un système de détection incendie est défaillant ou qu’un contrôle d'accès n’est pas opérationnel à 100 %, la sécurité des personnes et des biens s'en trouve amoindrie », alerte Laurent Henry, responsable du bureau d'études avant-vente Sécurité électronique chez Securitas.

Les répercussions sur la sécurité sont de plusieurs ordres, notamment :

  • une efficience et une productivité réduites : le système de détection incendie, de contrôle d’accès ou de vidéoprotection fonctionne plus lentement que d’habitude, les détections sont défaillantes, les équipes rencontrent des difficultés pour se connecter ou obtenir les données ou des alertes, etc.
  • des risques de sécurité accrus : si deux ou trois lecteurs de badge ne fonctionnent pas par exemple, le risque de fraude ou d’un acte malveillant est renforcé.

À cela s’ajoute un risque d’atteinte à la réputation de l’entreprise, si un sinistre survient en raison de systèmes de détection incendie défaillants.

Des solutions pour lutter contre l'obsolescence

Prévenir, détecter et traiter l’obsolescence passe par l'anticipation et la gestion en amont, en particulier des composants électroniques et des logiciels. « C’est pourquoi il est important de prévoir un contrat de maintenance incluant la mise à jour logicielle des équipements et des capteurs. Sans oublier bien sûr, la mise en place d’une veille technologique et réglementaire », conclut Laurent Henry.

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.