Gestion des flux et contrôle d'accès
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. La gestion des flux de personnes et de véhicules

La gestion des flux de personnes et de véhicules


Avec les nouvelles technologies de contrôle d’accès et de gestion de flux, les entreprises gagnent en sécurité, en visibilité et en fluidité. Les agents de sécurité chargés du filtrage peuvent ainsi se concentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée.

Toute entreprise a naturellement besoin de savoir qui entre et qui sort de son site. Pour cela, une seule solution : la gestion des flux de personnes et de véhicules à l’entrée.

Historiquement, cette gestion des flux repose sur une barrière et un agent de sécurité chargé de vérifier les autorisations d’accès des salariés, des clients, des prestataires. Une vérification manuelle souvent pesante.

Pour contourner cette difficulté, et faire des économies, les entreprises ont eu recours aux digicodes et aux clés remises au personnel. Méthode plus rapide, mais pas sans risque. Le digicode peut circuler tout comme les clés qui passant de main en main peuvent être perdues, ou dupliquées.

Avec l’arrivée de la carte à puce et des lecteurs de badges, la gestion des flux de personnes et de véhicules s’est améliorée, mais les dernières technologies vont beaucoup plus loin.

Des badges d’accès sécurisés à la biométrie

« Les badges magnétiques, qui permettent aux salariés d’ouvrir certaines portes à certaines heures sont très pratiques, mais il suffit d’un smartphone pour les cloner en quelques minutes, explique Sébastien Parpallion, chargé de projets chez Securitas Technologies. En revanche, les badges modernes, sécurisés contre la cybercriminalité, sont des moyens efficaces pour automatiser le filtrage des flux de personnes, notamment des salariés, tout en sécurisant les accès. » 

La gestion des flux de visiteurs peut, elle aussi, être sécurisée, fluidifiée et automatisée à l’aide d’un lecteur de QR Code et d’un outil de gestion informatique. Lorsqu’un visiteur a rendez-vous, il est enregistré dans le logiciel dédié par une personne habilitée. Plus tard, il déverrouillera l’accès à l’entreprise en présentant à la borne le QR code qu’il aura reçu par e-mail sur son smartphone.

« Demain, lorsque la Cnil l’aura autorisée, la biométrie permettra totalement de se passer d’identifiants comme les badges ou les smartphones. Le contrôle biométrique prouvera que c’est bien la bonne personne qui est autorisée à rentrer et pas le porteur d’un identifiant, un badge ou un code qui pourrait avoir été volé par exemple », ajoute Sébastien Parpallion.

L’optimisation des flux de véhicules

La lecture électronique de plaque d’immatriculation est un autre levier, de sûreté, mais aussi d’optimisation.

Techniquement, elle sert à autoriser rapidement les accès de véhicules pour ne pas embouteiller les voies, à donner accès au parking visiteurs et salariés à certaines heures, ou encore à laisser passer les livreurs autorisés. 

« Pour les entreprises où les flux de véhicules sont très denses, comme les plateformes logistiques, les systèmes de lecture de plaques d’immatriculation apportent, en plus de la sûreté, une optimisation des flux de l’activité, explique Sylvain Chardin, directeur de région Securitas Technologies. En autorisant les bonnes entrées au bon moment, le système fluidifie les circuits de chargement et de déchargement, et élimine l’encombrement inutile des quais ».

La gestion des flux pour gagner en sécurité

Une bonne gestion des flux de personnes et de véhicules fluidifie les autorisations d’entrée, et permet aussi de faire un comptage très précis de la population présente sur le site.

« Avec la sensibilisation aux risques industriels, la crainte d’accidents majeurs et les risques d’attentats, la gestion des flux a pris une nouvelle dimension sécuritaire », explique Sylvain Chardin. « Grâce aux nouvelles technologies, tout est enregistré de manière fiable. En cas de crise, les responsables sécurité et les secours ont une vision exacte des individus présents, la liste des noms et leur localisation, ce qui améliore la sécurité globale du site. »

Parallèlement, l’adoption des technologies de gestion automatisée des flux de personnes et de véhicules libère du temps pour les agents de sécurité, qui peuvent se consacrer à des missions à plus forte valeur ajoutée.

Sources : Securitas, Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), Référentiel APSAD D83.

A lire également


Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.